Les abus sexuels, ouvrage collectif

Abus_sexuelsAgnès Blocher – Fabrice Delommel – Lydia Jaeger – Émile Nicole – Gladys Vespasien – Peter Winter – Elvire Piaget,Les abus sexuels : Sortir de l’ombre, coll. Terre nouvelle, IBN- Excelsis, 2017, 152 pages, ISBN 978-2-7550-0308 – € 6.– ou CHF 14.95

Cet ouvrage collectif est issu d’un colloque tenu à l’Institut Biblique de Nogent. Il s’agit d’une première approche sur la question des abus sexuels sous un angle de théologie pratique. L’ouvrage comporte des réflexions bibliques (E. Nicole) et théologiques (L. Jaeger), mais aussi juridiques (F. Delommel). Deux articles se concentrent sur la manière pour l’Église d’accompagner des personnes ayant subi des abus sexuels (A. Blocher et G. Vespasien – E. Piaget), tandis qu’un témoignage traduit de l’anglais (P. Winter) parle d’abus commis au sein de l’église par un de ses employés.

Ce livre permet une très bonne sensibilisation au problème de l’abus sexuel, à sa fréquence et au besoin pour l’Église d’être consciente de cette problématique et prête à y faire face. Les regards variés permettent de se faire une bonne idée générale. Les pistes de réflexion en matière d’accompagnement et de groupes de parole sont très bonnes, et peuvent servir à mettre en place des initiatives pertinentes. Le témoignage de P. Winter montre quant à lui des dangers auxquelles l’Église fait face lorsqu’un abus est commis en son sein, et est d’autant plus pertinent qu’il met en lumière des erreurs que des chrétiens seraient tentés de commettre à cause de leurs bonnes intentions et de leurs convictions au sujet de la grâce et du pardon. En prendre connaissance peut changer pour le mieux la première réaction face à une situation grave, et cela en vaut la peine.

Le livre ne comporte pas de recettes toutes faites, et ne dit certainement pas le dernier mot sur une question difficile. Mais une lecture attentive permet d’ouvrir les yeux sur une réalité difficile, et de préparer à avoir un regard attentif.

Ce livre est une première approche, mais peu d’autres ouvrages le font et le font si bien, il a donc absolument le mérite d’exister, et c’est une lecture que l’on peut recommander à tout pasteur ainsi qu’à des personnes appelées à un ministère d’accompagnement au sein de l’Église.

Jean-René Moret

Les commentaires sont clôturés.